Image Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF, est morte - 21 février 2014 - L'Obs
05.07.17

Antoinette Fouque, cofondatrice du MLF, est morte - 21 février 2014 - L'Obs

Arts manuels

"Le dictionnaire universel des créatrices" parait en 2013. Cet ouvrage raconte 40 siècles de création des femmes sur toute la planète. Bien sûr, Antoinette Fouque (Profil de Antoinette Fouque via nouvelobs.com) a prêté sa plume à divers ouvrages collectifs et participé à de nombreux débats. Le combat de cette féministe n'a rien à voir avec un activisme sans concessions, il défend son attachement à la maternité. Antoinette Fouque nourrit une véritable aversion pour les "-isme", qui, selon elle, font référence à une théorie. Elle trouve dès lors le mot "féminologie".

Antoinette Fouque, Jacques Lacan et Luce Irigaray

Dans les années 60, Antoinette Fouque lie connaissance avec Jacques Lacan, réputé psychanalyste. Vous ne l'ignoriez sans doute pas, mais elle est la créatrice du groupe Psychanalyse et Politique, à l’origine du Mouvement de libération des femmes (MLF). Avec son directeur de thèse Roland Barthes, Antoinette Fouque décroche un DEA. A cette époque, elle côtoie Monique Wittig, écrivaine féministe.

Avec le Mouvement de libération des femmes lors d’une manifestation à Paris, Antoinette Fouque brandit une banderole qui dit : « Il y a plus inconnu que le soldat inconnu : sa femme ! ». le Club Parité 2000 et Le Collège de Féminologie ont été fondés par cette militante. Antoinette Fouque s’est engagée dans toutes les causes pour les droits des femmes.

Antoinette Fouque, la femme de lettres

Elle crée Les Editions des femmes au tout début des années 1970. Les Librairies des femmes ouvrent dans la foulée. Les Editions des femmes donnent les moyens à Antoinette Fouque de mettre en avant la littérature féminine. C'est en côtoyant les milieux littéraires de la capitale que, la militante constate à quel point les femmes tiennent peu de place dans le domaine de l’édition. Avec plus de 600 livres dédiés à la création féminine, la société d’édition d’Antoinette Fouque permet à de nombreux écrivains de se faire un nom.

C'est dans la cité phocéenne qu'elle passe une enfance paisible. De son enfance passée dans un quartier défavorisé, Antoinette Fouque gardera toujours un ancrage politique marqué à gauche. Antoinette Fouque perçoit les problèmes que connait une femme quand elle doit assumer ses fonctions de mère et de femme alors qu'elle exerce un métier quand elle devient maman en 1964.